Et le football amateur? Interview avec Robert Breiter

Robert Breiter, normalement, de nombreux clubs de football amateur suisses recommenceraient à s'entraîner à cette époque. Les mesures imposées par le Conseil fédéral ne le permettent pas. Quelles équipes et ligues sont encore autorisées à jouer en Suisse?  

Robert Breiter : Les nouvelles mesures nationales du Conseil fédéral signifient qu'aucun football ne pourra être joué dans un cadre “normal (matches et entraînements) jusqu'à la fin février 2021. Les seules exceptions concernent les équipes des ligues à prédominance professionnelle (Raiffeisen Super League, Brack.ch Challenge League, AXA Women's Super League) ainsi que toutes les équipes nationales (hommes et femmes) et les équipes de promotion de la relève à prédominance professionnelle des niveaux M21, M18 et M17 pour les hommes. Ceux-ci sont autorisés à s'entraîner et à jouer des matchs. 

Toutefois, les mesures du Conseil fédéral prévoient également des exceptions pour les enfants et les jeunes. À quoi ressemblent concrètement ces dernières, les enfants et les jeunes qui n'ont pas encore 16 ans peuvent-ils jouer au football normalement ? 

Robert Breiter : Ils ne peuvent pas jouer au football normalement, car les matches officiels et les matches amicaux contre d'autres équipes sont interdits pour toutes les tranches d'âge. Toutefois, les enfants et les jeunes jusqu'à 16 ans peuvent s'entraîner en salle et en plein air. Des séances d'entraînement de football normales peuvent être organisées pour eux.  

Pour les jeunes à partir de 16 ans et les adultes, en revanche, seul les entraînements de condition physique ou de technique sans contact physique peuvent être effectués en plein air en groupes de 5 personnes maximum (y compris l'entraîneur). Toutefois, les installations sportives sont fermées pour l'entraînement des joueurs âgés de 16 ans et plus. En outre, il convient de vérifier dans chaque cas s'il existe des directives cantonales plus strictes. 

Quand l’ASF compte-t-elle reprendre la compétition dans toutes les ligues ? 

 “La suite de la pandémie est encore très incertaine et de nombreux facteurs (par exemple, la vaccination et la mutation du virus) ont une influence inconnue. À ce stade, il n'est pas certain que les matches et les entraînements soient possibles avant le début du mois d'avril. L’ASF, les départements et les Associations régionales travaillent donc d'arrache-pied sur différents scénarios pour la reprise de la compétition et pour le reste de la saison 2020/21, dès que cela sera de nouveau autorisé. Nous en informerons nos clubs dès que possible et nous ne souhaitons rien d'autre qu’un retour à la normalité et que les 285 000 footballeurs licenciés, ainsi que les innombrables entraîneurs, arbitres, bénévoles, etc. en Suisse puissent reprendre au plus vite la pratique de leur hobby favori. 

(ASF)

retour